Catégories
Actualités non censurées

151 migrants illégaux arrêtés à la frontière hongroise

La police des frontières hongroise a appréhendé ce week-end 151 migrants qui étaient entrés illégalement dans le pays, ont annoncé les autorités dans un communiqué de presse.

Les migrants, après avoir été appréhendés par les autorités frontalières, ont été ramenés dans les pays d'où ils avaient illégalement traversé. En plus des 151 migrants qui ont été capturés à l'intérieur du territoire hongrois, les gardes-frontières ont empêché 37 autres d'entrer.

Trois récidivistes ont été arrêtés par les autorités hongroises et une procédure pénale a été engagée contre deux personnes pour falsification de documents.

Bien que la police n'ait pas mentionné les pays d'origine des migrants, la grande majorité des migrants voyageant le long de la route des Balkans viennent des régions du Moyen-Orient et d'Asie centrale.

Début mars, avant l'éclosion du coronavirus chinois, György Bakondi, le conseiller à la sécurité nationale du Premier ministre Orbán, a averti qu'environ 130 000 migrants sur la route des Balkans étaient en route vers l'Union européenne, comme indiqué précédemment par Voice of L'Europe .

Un mois plus tard, l'agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex a publié un rapport qui a révélé que les passages clandestins de migrants vers l'Union européenne avaient augmenté de 26% au cours des trois premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente.

En février, 700 migrants illégaux – dont la plupart étaient syriens, afghans, yéménites, marocains et palestiniens – ont dû rentrer en bus en Serbie après avoir amassé à la frontière hongroise. Des ONG ont été accusées d'avoir donné aux migrants de faux espoirs de pouvoir entrer dans l'Union européenne. Une semaine plus tôt, la frontière hongroise avait été forcée de repousser une foule de 70 migrants environ qui avaient réussi à traverser une zone vulnérable de la clôture des frontières.

Les tentatives de passage des migrants illégaux devraient augmenter considérablement à mesure que nous progressons dans les mois d'été.

Suivre Arthur Lyons sur Twitter

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *