Catégories
Actualités non censurées

Black Lives Matter organise une manifestation illégale à Gand (VIDEO)

Le groupe mystérieux se faisant appeler «Black Lives Matter Belgium» a tenu une manifestation à Gand hier au mépris des mesures de distanciation sociale en cours qui interdisent les rassemblements publics. Les autorités n'ont toutefois pris aucune mesure. L'événement s'est également déroulé malgré le fait que une manifestation prévue à Bruxelles pour le même jour par le même groupe a été interdite par la police.

Hier, environ 500 manifestants se sont rassemblés sur la place Sint-Pietersplein à partir de 15h30. Le but de l'événement était de montrer sa solidarité avec les émeutes en cours aux États-Unis au cours de la semaine écoulée après la mort de George Floyd, un suspect noir, alors qu'il était en détention par la police, que beaucoup considèrent comme un cas de brutalité policière.

Black Lives Matter Belgium (BLM Belgium) figurait parmi les quatre organisateurs de la page Facebook de l'événement de Gand, avec Actief Linkse Studenten & Scholieren Gent, Blokbuster et Campagne ROSA Gent. Les manifestants ont également scandé «les vies noires comptent» pendant la manifestation.

Les autorités municipales ont déclaré que la manifestation n'avait reçu aucune autorisation officielle et qu'elle était en fait illégale car les rassemblements publics sont toujours interdits dans le cadre de l'isolement. Cependant, bien que des officiers soient présents sur les lieux, la police l'a autorisé à procéder malgré tout et aucune amende n'a été infligée aux participants, selon un rapport de Het Laatste Nieuws. Le gouvernement de la ville a déclaré que les organisateurs se verraient infliger une amende de 250 euros pour avoir violé le verrouillage.

Les organisateurs ont déclaré qu'ils seraient heureux de payer l'amende et qu'une collecte serait organisée auprès de leurs supporters pour la couvrir.

Certains rapports ont affirmé que les autorités ne sont pas intervenues parce que tous les participants ont obéi aux mesures de distanciation sociale en portant des masques faciaux et en restant à un mètre et demi les uns des autres. Cependant, un rapport du SCEPTR contredit cette affirmation, affirmant que certaines des vidéos et des photos prises de l'événement montrent que les manifestants n'ont pas toujours suivi les directives (voir ci-dessous).

BLM Belgium avait d'abord appelé à une manifestation qui se tienne hier à Bruxelles, mais elle a été annulée après que la police a refusé de délivrer un permis, invoquant des mesures de distanciation sociale en cours dans le cadre du verrouillage du coronavirus de Wuhan (COVID-19), comme précédemment rapporté par Voice of Europe.

De nombreuses personnes étaient également sceptiques quant aux intentions réelles du groupe, car ses organisateurs ont refusé de révéler leur identité. Ils ont seulement déclaré que le groupe était dirigé par cinq femmes noires, mais leurs noms et leurs motivations réelles restent inconnus. Aux États-Unis, Black Lives Matter est l'organisation «antiraciste» la plus importante et l'un des principaux groupes impliqués dans les émeutes.

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *