Catégories
Actualités non censurées

Continuez votre combat contre l'état profond

Dans une lettre ouverte, un archevêque catholique de Rome a déclaré au président américain Donald Trump que "l'État profond" mène "une guerre acharnée" contre lui au milieu de la pandémie de coronavirus et des émeutes BLM qui ont commencé après la mort de George Floyd.

L'archevêque Carlo Maria Viganò, l'ancien nonce apostolique aux États-Unis, a imploré Trump de poursuivre sa bataille contre les «enfants des ténèbres», que Viganò décrit comme la presse dominante, l'État profond et l'Église profonde, dans une lettre ouverte qui a été partagé par LifeSite4News

«Ces derniers mois, nous avons assisté à la formation de deux parties opposées que j'appellerais bibliques: les enfants de la lumière et les enfants des ténèbres», a écrit Viganò.

«D'une part, il y a ceux qui, bien qu'ils aient mille défauts et faiblesses, sont motivés par le désir de faire le bien, pour être honnête, d'élever une famille, de travailler, de donner la prospérité à leur patrie, de aider les nécessiteux et, dans l'obéissance à la loi de Dieu, mériter le Royaume des Cieux », a poursuivi Viganò.

«D'un autre côté, il y a ceux qui se servent eux-mêmes, qui n'ont aucun principe moral, qui veulent démolir la famille et la nation, exploiter les travailleurs pour se rendre indûment riches, fomenter des divisions et des guerres internes, et accumuler du pouvoir et de l'argent . "

Viganò pense que les enquêtes permettront de découvrir la «véritable responsabilité de ceux qui ont géré l'urgence de Covid», et que finalement il sera révélé qu '«il y a des gens qui ont décidé du sort de l'humanité, s'arrogeant le droit d'agir contre la volonté de citoyens et leurs représentants dans les gouvernements des nations. »

À l'avenir, Viganò dit que «nous découvrirons également que les émeutes de ces jours ont été provoquées par ceux qui, voyant que le virus s'estompe inévitablement et que l'alarme sociale de la pandémie est en train de décliner, ont nécessairement dû provoquer des troubles civils, car ils seraient suivis d'une répression qui, bien que légitime, pourrait être condamnée comme une agression injustifiée contre la population. »

Viganò a ensuite salué le peuple américain pour sa maturité et l'a félicité pour avoir compris que «les médias grand public ne veulent pas répandre la vérité mais cherchent à la faire taire et à la déformer, répandant le mensonge qui est utile aux fins de leurs maîtres. "

L'archevêque conclut la lettre en appelant les «enfants de la lumière» à «se réunir et à faire entendre leur voix», et en offrant de prier pour le président américain, sa femme et pour la nation tout entière. »

Suivre Arthur Lyons sur Twitter

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *