Catégories
Actualités non censurées

Des Albanaises du Kosovo accusées d'avoir rejoint un groupe terroriste de l'EI

PRISTINA, Kosovo (AP) – Les procureurs du Kosovo ont déposé vendredi des accusations de terrorisme contre deux femmes d'origine albanaise pour avoir prétendument rejoint le groupe État islamique en Syrie.

Les procureurs ont allégué dans un communiqué que les deux femmes, identifiées uniquement comme A.A. et L.I., se sont rendus en Syrie où ils "ont volontairement fait partie de l'organisation terroriste" et ont fourni un soutien logistique aux combattants du groupe.

Ils se sont déplacés en Syrie "en fonction du changement de territoire de l'État islamique", ajoute le communiqué.

Suite à la défaite du groupe État islamique, les femmes ont été remises aux forces kurdes et déportées au Kosovo le 24 avril 2019, avec l'aide de l'armée américaine, ont indiqué les procureurs.

Ils risquent jusqu'à 15 ans de prison s'ils sont reconnus coupables.

L'année dernière, un groupe de 110 citoyens du Kosovo a été rapatrié de Syrie et la plupart ont été inculpés d'infractions terroristes. Une trentaine d'Albanais de souche du Kosovo seraient toujours associés à des groupes terroristes en Syrie et en Irak.

© 2020 AP

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *