Catégories
Actualités non censurées

Le Home Office publiera un rapport sur les gangs de toilettage après un tollé public

Le ministère de l'Intérieur du Royaume-Uni a accepté de publier un rapport qu'il avait préparé décrivant les caractéristiques des gangs de toilettage après avoir initialement refusé de le faire. Sa libération est le résultat d'une campagne publique exigeant sa divulgation.

Les gangs de toilettage sont des organisations criminelles qui exploitent les enfants à des fins de pornographie, de prostitution et de traite des êtres humains. Ces dernières années, elles sont devenues un grave problème au Royaume-Uni, et il est apparu que les forces de l'ordre avaient détourné le regard tandis que ces gangs brutalisaient brutalement les enfants du fait que les personnes qui dirigent ces groupes sont généralement des migrants – souvent des Pakistanais. Le mois dernier, deux migrants ont été condamnés pour viol de filles mineures dans le cadre d'un gang de toilettage à Huddersfield, en Angleterre, comme indiqué précédemment par Voice of Europe.

Le précédent ministre de l'Intérieur, Sajid Javid, a déclaré en juillet 2018 qu'il ordonnait la préparation d'un rapport sur les gangs de toilettage à la suite d'un certain nombre de cas très médiatisés les concernant, notamment à Rotherham, comme précédemment rapporté par Voice of Europe. Cependant, une fois le rapport terminé, ses conclusions ont été gardées secrètes. Le journal britannique The Independent a ensuite déposé une demande d'accès à l'information pour contraindre le ministère de l'Intérieur à publier le rapport, mais en février, le ministère de l'Intérieur a refusé la demande au motif que cela ne serait pas dans "l'intérêt public" et que le rapport était purement à usage interne.

En réponse, une pétition a été diffusée demandant au gouvernement de publier intégralement ses recherches sur les gangs de toilettage. À ce jour, la pétition a été signée par près de 126 000 citoyens britanniques. Les survivants des gangs de toilettage accusent également le gouvernement de faire des «promesses vides».

Hier, cependant, le ministère de l'Intérieur s'est inversé et a annoncé qu'il «publierait un article sur l'exploitation sexuelle des enfants en groupe afin de mieux comprendre les caractéristiques de la délinquance en groupe et aider à rendre justice aux victimes», selon un rapport de L'indépendant. Dans sa déclaration, le ministère de l'Intérieur a déclaré que le rapport inclura les caractéristiques des délinquants et des victimes impliqués dans l'exploitation sexuelle des enfants.

L'annonce est intervenue à la date fixée par un comité parlementaire pour déterminer si un débat à la Chambre des communes sur la question de savoir pourquoi le rapport n'avait pas été rendu devait avoir lieu.

Le rapport devrait être publié plus tard cette année à la suite d'un examen par un groupe d'experts. Sarah Champion, députée du Parti travailliste de Rotherham, a déclaré qu'elle était heureuse que le rapport soit finalement publié, mais est déçue que le gouvernement n'ait fixé aucune date de publication, étant donné que "chaque jour, nous attendons, il y a la possibilité d'une autre victime".

"Ce qui est arrivé à ces enfants reste l'une des plus grandes taches sur la conscience de notre pays", a déclaré Priti Patel, l'actuel ministre de l'Intérieur. «C'est honteux. Je suis déterminé à rendre justice aux victimes et à faire en sorte que quelque chose comme ça ne se reproduise plus. »

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *