Catégories
Actualités non censurées

Les soi-disant «militants antiracistes» veulent provoquer une guerre raciale en France

L'un des intellectuels de droite les plus éminents de France a récemment fait part de ses réflexions sur les émeutes raciales américaines qui ont récemment fait la une de la presse à travers le monde.

Eric Zemmour, journaliste politique, essayiste et écrivain largement lu, est apparu lundi sur la chaîne de télévision française CNews pour parler des émeutes raciales qui ont ravagé les grandes villes des États-Unis ces derniers jours, rapporte Valeurs Actuelles.

Au cours de l'interview, Zemmour prend d'abord note de l'histoire personnelle de Floyd.

«Il n'est pas la perdrix de l'année. Il avait déjà purgé 5 ans de prison pour agression armée. Même avant, il l'avait déjà fait pour la cocaïne. Ce n'est pas un gars qui se promène innocemment dans la rue », a-t-il déclaré.

Avant de poursuivre sur Floyd, Zemmour a ensuite tourné son attention vers Derek Chauvin, l'officier de police qui a été accusé du meurtre de Floyd.

«Le policier non plus. Dix-neuf ans de carrière, dix-huit plaintes contre lui et deux lettres de réprimande », a déclaré Zemmour.

«Selon la première analyse, Floyd n'est pas mort à cause du genou du policier au cou. Il est décédé de plusieurs faits. D'abord, il était en mauvaise santé, il avait une maladie cardiaque. Et deuxièmement, il avait certainement pris de la drogue, puisqu'il était habitué à la cocaïne. D'ailleurs, on le voit sur les photos, il n'a pas l'air très bien, même avant que la police ne le brutalise. »

«En France, nous pensons que les flics blancs attaquent et tuent les noirs. C'est largement faux. Les chiffres américains montrent que 97% des Noirs sont tués en premier par des Noirs. Les Blancs sont deux fois plus susceptibles d'être tués que les Noirs. 80% des blancs sont tués par des noirs tandis que les noirs sont principalement tués par des noirs (…) Les flics américains ne sont pas des flics français, ils ont un déclencheur facile. 40% à 50% des personnes tuées par la police sont blanches. Les Noirs représentent 14% de la population américaine et 40% des personnes incarcérées. »

L’essayiste a également accusé le soi-disant «mouvement antiraciste» de la France – un mouvement analogue au Black Lives Matter américain – de vouloir «une guerre raciale importante en France» pour montrer qu’il s’agit d’un «pays raciste».

Sans surprise, le commentaire de Zemmour a mis en colère de nombreux membres de la gauche politique qui pensent que ses idées controversées ne devraient pas être diffusées à la télévision.

Suivre Arthur Lyons sur Twitter

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *