Catégories
Actualités non censurées

Tommy Robinson et des patriotes britanniques défendent des monuments contre des voyous d'extrême gauche ce week-end

La presse malhonnête et libérale est en armes après que Tommy Robinson et la Democratic Football Lads Alliance (DFLA) ont annoncé leur intention de défendre les monuments de guerre à Londres samedi.

L'action prévue intervient après qu'Antifa, Black Lives Matter et d'autres voyous d'extrême gauche ont dégradé et détruit des monuments à travers la Grande-Bretagne le week-end dernier. Ces actions ignobles n’ont cependant pas satisfait les ambitions de la foule. À la suite des événements du week-end dernier, BLM et d’autres militants marxistes – dans le cadre de leur «révolution culturelle» en cours – ont publié une liste de 60 soi-disant «statues racistes» qu’ils aimeraient voir abattre.

Tommy Robinson et la DFLA devraient être rejoints par des patriotes britanniques, des militaires des Forces armées britanniques et d'anciennes forces. Ensemble, ils défendront les monuments britanniques des hommes de main de gauche qui ne voudraient rien de plus que de voir l'histoire britannique complètement effacée.

Les militants pro-britanniques ont prévu de se rassembler près de la statue de Winston Churchill et du cénotaphe vers 11 heures.

En réponse à l'événement prévu, Ken Marsh, le chef de la Met Police Federation, a déclaré aux médias britanniques: "Nous avons la tempête parfaite devant nous ce week-end, nous avons des manifestations prévues et maintenant Tommy Robinson et ses agitateurs."

Dans le centre de Manchester, une manifestation anti-Antifa devrait également avoir lieu samedi à 11h.

Les organisateurs des manifestations ont accueilli toutes les couleurs, les croyances et les orientations pour participer à ce qui est censé être une réponse pacifique à des agressions incontrôlables de gauche. Ils ont demandé à ceux qui cherchent à commettre des actes de violence de rester à l'écart.

Samedi dernier, un jour qui a marqué le 76e anniversaire du jour J – le début de l'invasion conjointe anglo-américaine de la France occupée par les nazis – les militants d'Antifa et du BLM ont défiguré une célèbre statue de Sir Winston Churchill – le leader britannique qui a aidé à orchestrer cette opération très militaire, a rapporté Voice of Europe.

Le même jour, des voyous de BLM et d'Antifa ont défiguré une statue d'Abraham Lincoln – le président américain qui a libéré les esclaves noirs – à Londres lors d'une «protestation», comme l'a précédemment rapporté Voice of Europe

Plus tôt cette semaine, Voice of Europe a rapporté que la commission musulmane des affaires publiques du Royaume-Uni avait rejoint la foule de militants de Black Lives Matter et d'Antifa qui appellent à la démolition de statues supplémentaires en Grande-Bretagne.

Suivre Arthur Lyons sur Twitter

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *