Catégories
Actualités non censurées

Une épidémie de virus de Wuhan dans une mosquée après avoir ignoré le verrouillage

Il y a eu une épidémie de coronavirus Wuhan (COVID-19) à la mosquée Faizul sur Loosduinseweg à La Haye après que son conseil d'administration a refusé de fermer malgré la fermeture en cours aux Pays-Bas, qui a commencé le 15 mars.

Au moins 21 membres de la congrégation de la mosquée ont été confirmés infectés par le virus, dont le président de son conseil d'administration et son imam. L'un de ses principaux membres, un homme de 77 ans, est décédé du virus la semaine dernière, selon un rapport d'Omroep West. Bien qu'il ait été averti du risque de se rendre aux services, il aurait affirmé que rien ne pouvait lui arriver depuis qu'il était musulman.

Le conseil d'administration de la mosquée avait pris la décision de la fermer et de mettre fin à tous les programmes le 12 mars, mais la congrégation a refusé de la suivre. Des services y sont régulièrement organisés depuis, notamment pendant le mois sacré islamique du Ramadan, et plus de 30 personnes y assisteraient. Les fidèles n'ont pas non plus respecté la mesure de distanciation sociale consistant à rester à un mètre et demi les uns des autres.

La violation du verrouillage a apparemment été rendue possible par le fait que les fidèles disent qu'il y a au moins une centaine de clés de ses serrures en circulation.

Le premier cas d'infection confirmé a été signalé au conseil de la mosquée le 22 mai, une semaine après que l'un des fidèles eut été testé. Le conseil a ensuite réitéré que le bâtiment est fermé et le restera jusqu'au 10 juin, a ordonné sa désinfection et a conseillé à toutes les personnes présentes de se faire dépister.

Mais les rapports indiquent que si oui ou non des services n'y ont vraiment pas eu lieu depuis le 22 mai. Certains affirment qu’au moins deux autres événements se sont déroulés sur place depuis, notamment la mise à l’état du corps de l’homme décédé du virus, à laquelle a assisté sa famille (qui a très certainement également été exposée). Le fils de l'homme est l'un des membres du conseil d'administration de la mosquée.

Il a également été signalé que le 22 mai, 150 colis de soins d'urgence ont été distribués de porte à porte aux membres plus âgés de la congrégation.

Certains membres de la congrégation demandent aux autorités municipales d'intervenir pour s'assurer que la mosquée est bien fermée. Certains disent qu'ils avaient déjà demandé aux autorités d'agir, mais que rien n'a été fait. Le gouvernement municipal de La Haye a souligné qu’une ordonnance publiée le 26 mars prévoit une exception aux restrictions de verrouillage des lieux de culte dans les cas où il n’y a pas plus de 30 personnes. Ainsi, des mesures ne pourraient être prises que si les autorités réussissaient à attraper un service alors qu'elles étaient suivies par plus de 30 personnes.

Certains commentateurs ont déclaré que la nature de la vie dans les communautés islamiques rend les mesures de quarantaine difficiles à appliquer, ce qui expose les musulmans à un risque accru d'infection. La communauté somalienne de Suède a été particulièrement touchée par le virus par rapport au reste de la population, comme l’a rapporté précédemment Voice of Europe.

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *