Catégories
Actualités non censurées

Une migrante accusée de viol sur une fillette de 3 ans lui a transmis une MST

Un migrant d'Érythrée a été accusé d'avoir violé une fillette de 3 ans en Suède. Un centre médical a déterminé que la jeune fille souffre désormais également d'une maladie sexuellement transmissible (MST).

Le migrant de 32 ans, dont le nom n'a pas été divulgué en raison des lois suédoises sur la vie privée, a été inculpé par le tribunal de district d'Attunda, selon un rapport de Samhällsnytt. Il réside dans la municipalité de Sundbyberg, au nord de Stockholm. Les dossiers fiscaux suédois indiquent qu'il est un ressortissant érythréen enregistré pour la première fois en Suède en février 2010.

L'accusation indique que le viol a eu lieu dans une résidence de la municipalité de Sollentuna, également au nord de Stockholm, en janvier ou février de cette année. Après l'agression, la mère a commencé à soupçonner que la fille souffrait d'une maladie et l'a emmenée dans un centre médical à Tureberg, où il a été déterminé qu'elle était infectée par une MST. Les médecins ont ensuite alerté la police et les tests ont révélé que le suspect érythréen avait la même infection.

La police a interrogé le migrant. Bien qu'il vive en Suède depuis 2010, il a toujours besoin d'un traducteur pour communiquer avec les officiers. Il nie avoir commis le crime.

Les crimes, et en particulier les agressions sexuelles, commis par des migrants sont devenus un grave problème en Suède ces dernières années. Rien qu'au cours de ce mois, trois migrants ont été arrêtés ou accusés de viol et deux de meurtre, comme indiqué précédemment par Voice of Europe.

Soutenez Voice of Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *